Les antimites Toxique

Les antimites

Les antimites sont à base de dichlorobenzène, de pyrétrhinoïdes ou d'huiles essentielles Toxique

Les produits antimites étaient autrefois composés de naphtaline, qui est une substance extraite du charbon ou du pétrole. Cette molécule est aujourd’hui abandonnée, et a été remplacée dans un premier temps par le paradichlorobenzène, puis par des insecticides de la famille des pyréthrinoïdes.

Les animaux principalement touchés sont le chien, le chat, mais aussi les nouveaux animaux de compagnie comme les oiseaux par exemple, qui peuvent s’intoxiquer par inhalation lorsque le produit est très volatil.

Le paradichlorobenzène se présente sous forme de boules rondes blanchâtres de la taille d’une bille, avec une très forte odeur chimique.  Son ingestion entraine de la salivation, des vomissements et de la diarrhée. Si la quantité est importante, il apparaît des troubles nerveux, avec abattement, somnolence, troubles de la démarche, tremblements. Dans les cas les plus graves, on note des troubles sanguins, avec une atteinte du foie et du rein. S’il y a un doute sur l’ingestion, le vétérinaire peut réaliser une radio de l’abdomen, car les boules sont radio-opaques et bien visibles sur le cliché. Le chat est particulièrement attiré par l’odeur du paradichlorobenzène mais les intoxications sont de plus en plus rares, car le produit tend à disparaître.

Les produits antimites à base de pyréthrinoïdes sont courants et se présentent sous forme de pastilles, de tablettes, de sachets… Les pyréthrinoïdes sont des insecticides qui ont des utilisations très larges (élimination des puces, insecticides pour les cultures, le jardin, la maison…)  et le chat est particulièrement sensible à leur toxicité. Mais dans le cas des antimites, les molécules utilisées sont de faible toxicité, et les intoxications sont rares. Elles se manifestent par de la salivation, des troubles de la démarche et du comportement. 

On peut trouve aussi des antimites à base d’huiles essentielles, qui sont insectifuges (repoussent les insectes). Ce sont des substances naturelles mais qui peuvent être très toxiques, surtout pour le chat.

Quelle que soit la substance en cause, il faut souligner que le lait et les matières grasses favorisent l’assimilation des antimites : il est donc fortement recommandé de ne pas en donner à votre animal s’il a ingéré un tel produit.

Si vous avez été confronté à un problème d'intoxication de votre animal par les antimites, vous pouvez déclarer le cas pour enrichir les références du Centre Antipoison Animal. Merci pour votre contribution.

Déclarer un cas d'intoxication par les antimites


Tel 24h/24 7j/7 Votre animal est exposé à un produit toxique. Appelez le 02 40 68 77 40