La vitamine D Toxique

La vitamine D

Le surdosage de vitamine D provoque une hypercalcémie Toxique

Les vitamines D2 et D3 sont présentes dans des médicaments humains ou vétérinaires prescrits pour lutter contre les carences. La concentration dans les médicaments destinés à l’Homme est plus élevée que dans ceux destinés aux animaux pour qui l’apport médicamenteux est moins souvent nécessaire. 

La vitamine D3 ou cholécalciférol a également été autorisée il y a une dizaine d’années, dans des produits de lutte contre les souris. Dans ces souricides, la vitamine D3 était parfois associée au coumafène qui est un anticoagulant provoquant des hémorragies. Ces produits ne sont plus autorisés, mais il n’est pas impossible qu’il en reste encore dans les armoires, ou que certains s’en procurent de manière détournée.

Les intoxications par la vitamine D ont donc été bien décrites chez le chien, après ingestion accidentelle d’un souricide ou suite à une action malveillante. Aujourd’hui l'intoxication fait le plus souvent suite à l'ingestion de médicaments humains; il faut donc veiller à ne pas laisser ces médicaments à portée des animaux et ne pas faire d’auto-médication.

Lors d'intoxication aiguë par la vitamine D, les signes cliniques n’apparaissent pas immédiatement, mais plutôt 8 à 12 h plus tard; dans certains cas ils ne se déclarent que 2 à 3 jours après l'ingestion, il faut donc rester vigilant.

Les principaux signes facilement observables sont l’anorexie (c’est à dire que l’animal ne veut plus manger ou de façon très réduite), une prise de boisson augmentée, des vomissements, de la diarrhée ou de la constipation. Cette intoxication entraîne souvent un état d'abattement, de prostration, voire des convulsions et un coma dans les cas graves. De plus, parfois, les animaux ont des difficultés à respirer. Ces troubles sont liés à une augmentation de la concentration sanguine en calcium.

Si l’animal a mangé un appât renfermant également du coumafène,  les signes liés à ce toxique peuvent se superposer au tableau clinique précédemment décrit, avec l'apparition de saignements et l'aggravation des troubles respiratoires.

Il n’y a pas d’antidote, et l’intoxication peut être mortelle si on intervient tardivement.

Si vous soupçonnez une intoxication de votre animal par la vitamine D, contactez votre vétérinaire ou le CAPAE-Ouest le plus tôt possible pour décider de la conduite à tenir même si aucun signe clinique ne s'est encore déclaré.

Si vous avez été confronté à un problème d'intoxication de votre animal par la vitamine d, vous pouvez déclarer le cas pour enrichir les références du Centre Antipoison Animal. Merci pour votre contribution.

Déclarer un cas d'intoxication par la vitamine d


Tel 24h/24 7j/7 Votre animal est exposé à un produit toxique. Appelez le 02 40 68 77 40