Les hydrocarbures Toxique

Les hydrocarbures

Le chat est très attiré par les odeurs d'essence, de gazoil, de fuel... et il n'est pas rare de le retrouver caché sous la voiture ou même dans le moteur Toxique

Les hydrocarbures sont des produits omniprésents dans notre environnement domestique, qui peuvent être à l’origine de graves intoxications. Certains sont peu volatils, comme le goudron, le bitume, ou l’huile de vidange, d’autres au contraire sont très volatils, comme le white-spirit, le toluène, l’essence, et dans une mondre mesure le fioul domestique et le gazole.

L’intoxication concerne surtout le chat, qui, de façon surprenante pour nous, apprécie l’odeur de ces produits. Il se roule volontairement dans les flaques d’essence, il peut même aller jusqu’à boire dans un pot de white spirit où trempent des pinceaux, et il tombe fréquemment dans les cuves de fioul parce qu’il s’approche trop près .

Les troubles peuvent survenir suite à un contact cutané, une inhalation ou une ingestion. Plus un hydrocarbure est volatil, plus il pénètre facilement et plus il est dangereux : en effet, le risque d’inhalation est plus important, le passage à travers la peau est plus aisé, ainsi que l’absorption digestive. De même, plus un hydrocarbure a un pouvoir couvrant important, plus il pénètre facilement à travers la peau.

Les premiers signes apparaîtront immédiatement ou dans les heures suivant l’ingestion; ils touchent divers organes en fonction de la voie de pénétration du toxique. Les symptômes sont variables, et peuvent être très graves dans le cas d’hydrocarbures volatils, tous les organes étant alors atteints :

- Signes cutanés : rougeurs, douleur, démangeaisons, brûlures...
- Signes digestifs : salivation, vomissements, diarrhée, baisse d’appétit
- Signes respiratoires : respiration difficile, râles dus aux spasmes des bronches
- Signes nerveux : le plus souvent abattement ou même prostration. Mais parfois agitation, tremblements, voire convulsions. L’animal peut ensuite tomber dans le coma.


De plus, à la suite d’un contact cutané, une perte de poils peut apparaître dans les trois à 
quatre semaines suivantes, mais elle est réversible. 


En cas de contact cutané, inhalation ou ingestion d’un hydrocarbure par votre animal, contactez rapidement un vétérinaire. Si le contact est cutané, lavez immédiatement votre animal avec du produit vaisselle ou du savon de Marseille, puis rincez abondamment, afin d’éliminer le produit et limiter le risque de pénétration dans l’organisme et les lésions cutanées.


L’intoxication par hydrocarbures, spécialement ceux qui sont très volatils, peut être grave. Elle peut également laisser des séquelles si elle est prise en charge tardivement.

Si vous avez été confronté à un problème d'intoxication de votre animal par les hydrocarbures, vous pouvez déclarer le cas pour enrichir les références du Centre Antipoison Animal. Merci pour votre contribution.

Déclarer un cas d'intoxication par les hydrocarbures


Tel 24h/24 7j/7 Votre animal est exposé à un produit toxique. Appelez le 02 40 68 77 40